Close
Type at least 1 character to search
Retour en haut

Agence Babouche • Agence de communication Montpellier

Etiquette-vin-vigneronscatalans

les mentions obligatoires sur une étiquette de vin

L’agence Babouche, spécialiste du langage du vin, vous donne les huit mentions obligatoires sur une étiquette de vin.

Savoir lire une étiquette de vin est essentiel lorsqu’on souhaite connaître l’origine du produit ainsi que son processus de fabrication jusqu’à sa mise en circulation sur le marché.

En effet, les mentions obligatoires et facultatives inscrites sur une étiquette de vin, permettent aux consommateurs d’apprécier le vin en toute transparence, d’où l’importance d’avoir une étiquette complète.

Etiquette et contre-étiquette

La plupart des bouteilles de vin possèdent deux étiquettes.

  • L’étiquette

L’étiquette principale est généralement située sur le devant de la bouteille et permet d’identifier la marque.

C’est grâce à l’étiquette et à son style graphique que l’on va capter l’âme du domaine et l’esprit que le vigneron a souhaité donner à la cuvée.

Les domaines, négociants et autres marques de vins et spiritueux accordent plus d’importance à la communication et au marketing et laissent de plus en plus de place à la créativité.

>>> Découvrez notre article sur les étiquettes de vin les plus créatives

  • La contre-étiquette

La contre-étiquette située au dos de la bouteille (parfois rattachée directement sur un côté de l’étiquette) pour indiquer les mentions obligatoires ainsi que les différentes mentions et informations complémentaires.

Nous allons donc vous énumérer les mentions obligatoires que vous devez retrouver sur une étiquette de vin.

Les mentions obligatoires 

  1. Nom de l’AOC & Dénomination de vente
  2. Indication de la teneur en alcool : exprimé en %
  3. Message sanitaire pour les femmes enceintes
  4. Mention des allergènes (sulfites, œuf, lait)
  5. Nom, raison sociale et adresse de l’embouteilleur
  6. Numéro d’identification du lot
  7. Pays d’origine
  8. Contenance de la bouteille : c’est le volume de vin indiqué en L, cL ou mL.
  9. Teneur en sucre pour les vins mousseux

Exemple d’étiquette de vin

Nous devons retrouver toutes ces mentions obligatoires sur l’étiquette de la bouteille. Elles doivent, à l’exception des allergènes et du numéro de lot, être lisibles et regroupées dans un même champ visuel.   

Une taille minimum pour les mentions légales sur une étiquette de vin

De plus, les mentions obligatoires sont contraintes à une taille de caractère spécifique, elles doivent être imprimées dans un corps de caractère dont la hauteur du x vectorisé est égale ou supérieur à 1,2 mm. 

Cependant, si la surface est inférieure à 80 cm2, la taille est réduite à 0,09 mm.

Les mentions facultatives

Vous pouvez également trouver sur une étiquette de vin des mentions facultatives. Elles ne sont pas obligatoires mais sont très utiles au consommateur afin d’en apprendre davantage sur le produit et son histoire.

  • Type de produit
  • Millésime : indique l’année de récolte du raisin
  • Couleur du vin
  • Méthode de production
  • Nom des cépages
  • Marque commerciale
  • Numéro de bouteille
  • Conseil de dégustation
  • Numéro officiel de contrôle
  • Distinctions / médailles aux concours
  • Lieu de mise en bouteille
  • Nom de l’exploitation viticole

Si, le producteur décide de mentionner ces informations, il faudra qu’il soit capable de les justifier car certaines de ces mentions sont soumises à un contrôle.

Les conseils Babouche 

  • Soyez attentif à la composition du vin.
  • Ne négligez pas la contre-étiquette.
  • L’appellation du vin est une information essentielle pour déterminer la catégorie du vin (AOC-IGP-Vin de pays).
  • Privilégiez les vins avec une étiquette et une contre-étiquette complète.
  • Faîtes appel à une agence de communication spécialiste du langage du vin afin d’établir une stratégie efficace.
Partager cet article :
Poster un commentaire